Kreuzbergpass-Sebastien-Beaulieu

Les premiers événements de la saison 2015 2016

Les premiers événements de la saison viennent de s’achever et j’ai eu la chance de vivre une expérience inoubliable avec l’équipe nationale.

Les compétitions ont commencé par les deux Coupes Nor-Am, tenues au Colorado. Parmi les participants se trouvaient les membres d’équipes nationales de haut calibre (Suisse, Corée, Japon, etc.) et cela a été un beau défi de me mesurer à eux.

Kreuzbergpass
Kreuzbergpass

Lors de la première épreuve, j’ai réussi à me classer en 5e place, ce qui représente mon troisième meilleur résultat en carrière (avec 180,6 points FIS)! J’ai donc de bonnes raisons d’être fier de mon début de saison, malgré une chute dans la deuxième épreuve.

J’ai ensuite participé aux deux Coupes Europa, tenues à Hochfügen, qui se sont avérées plus difficiles. À cause du manque de neige, la piste avait été tracée avec beaucoup de dévers : un grand nombre de virages devaient être faits sur les orteils, ce qui représente un niveau de difficulté plus élevé.

Puisque je n’avais pas eu l’occasion de pratiquer sur le circuit même, il a fallu m’adapter rapidement et j’ai finalement obtenu la 32e position lors de la première course et la 25e position lors de la deuxième. Même si les résultats n’étaient pas à la hauteur de mes attentes, je ne vois pas cela comme un échec, mais comme une occasion d’améliorer mes performances sur les circuits dont le niveau de difficulté est plus élevé.

Carezza
Carezza

Mon périple européen s’est terminé en Italie, avec deux Coupes du Monde. À Carezza, l’épreuve comportait deux descentes. La première s’est très bien déroulée, à l’exception d’un virage où ma hanche a touché le sol et m’a fait perdre beaucoup de vitesse, mais la deuxième a été plus difficile et je n’ai pas obtenu le chrono nécessaire pour me rendre en ronde éliminatoire. Malgré tout, j’ai obtenu la 23e position, ce qui représente ma meilleure performance en carrière pour une Coupe du Monde. Même si je n’ai pas atteint l’objectif que je m’étais fixé d’atteindre la 16e place, j’ai pu identifier mes erreurs et je sais que je pourrai être encore plus rapide lors des prochaines épreuves.

Loveland
Loveland

Finalement, j’ai eu la chance de courser à Cortina d’Ampezzo. Cette épreuve a également été difficile, mais ce fut une expérience incomparable. J’ai eu la chance de m’entraîner avec des athlètes de renom, dont Alena Zavarzina, Patrizia Kummer, Vic Wild et Jasey-Jay Anderson, tous médaillés olympiques, ainsi qu’avec le vice-champion du monde Justin Reiter.

Le fait de raffiner ma technique aux côtés de ces athlètes et de constater que j’arrive à des performances compétitives est très encourageant et j’ai bien hâte aux prochains événements de la saison.